Auteur : Melissa Pignatelli

Musée des Beaux-Arts, Nantes

Le Rôle Social des Musées

  Pourquoi donc lorsqu’on pense au musée, on pense au passé ? Peut-être est-ce dû aux Muses ou bien aux musées égyptiens, étrusques ou romains? Quand on pense à ces peuples, on y pense de manière opaque, dans leur époque lointaine et non dans le « vrai » temps de leur connaissance : l’archéologie est l’un des secteurs les plus modernes et informatisés de la recherche dans les sciences humaines. Quelques gestes romantiques ou intuitions visionnaires y sont encore admis, mais ensuite la stratigraphie informatisée est appliquée et l’interprétation s’effectuera seulement sur cette base. Le fait de collectionner est un phénomène relativement récent et pour certaines typologies (objets des personnes communes, cartes téléphoniques, « antiquités modernes »), est en permanente mutation. L’ICOM (International Council of  Museums ou encore Conseil International des Musées) est une organisation non gouvernementale qui entretient des relations formelles avec l’UNESCO. Elle tire son origine des musées de la science et des musées de la civilisation archéologiques et ethnographiques, qui n’ont pas plus de 150 ans et qui révisent continuellement les formes communicatives et les technologies multimédiales. Dans …

Le Bon Gouvernement par Ambrogio Lorenzetti, XIV Siècle, Siena, Italie.

Le Bon ou le Mauvais Gouvernement?

Entre 1337 et 1339, Ambrogio Lorenzetti peint les fresques de la Salle des Neuf du Palazzo Pubblico de Sienne . Ses fresques font réfléchir sur les répercussions des choix politiques dans les villes et dans les campagnes. Le Mauvais Gouvernement est dominé par la vanité, l’orgueil et l’avarice. Le Bon Gouvernement est dominé par des principes comme la bienveillance et l’équilibre. « Les fresques qui devaient inspirer l’œuvre des ciotyens gouverneurs qui se réunissaient dans ces salles, sont composées de quatre scènes disposées le long de tout le registre supérieur d’une pièce rectangulaire, appelée Sala del Consiglio dei Nove (Salle du Conseil des Neuf) ou sala della Pace (Salle de la Paix) ; Les fresques ont un effet éducatif très clair. Elles confrontent les allégories du Bon et du Mauvais Gouvernement (peuplées de personnages allégoriques facilement identifiables grâce aux légendes) auxquels suivent deux paysages d’une même ville, Sienne, avec les effets des œuvres respectives. Dans l’Allégorie du Bon Gouvernement, la Justice préside avec une grande balance, sur les bras de laquelle, deux anges administrent les récompenses et …

PITTI TRENDS, Mode Homme au Temps de la crise

La Mode Homme en Temps de Crise

En observant les propositions de la mode homme de 2013, je vois des vestes molletonnées bleues, des vestes en tweed déstructurées, des costumes finement rayés de blancs sur fond de couleur sombre en Jersey, des lunettes de soleil qui se plient comme des pailles, des pantalons de jour enveloppants et moulants, chemises de bûcherons élégantes, grosses vestes de chasses adaptées à la ville, chapeaux en jeans, pulls de pêche « urban sexy », nœuds papillons en porcelaine, pantoufles en liège élastique. La tendance masculine joue décidément avec ses éléments traditionnels. Elle modifie la place des matériaux typiques, elle inverse le classicisme, elle permute les tissus caractéristiques d’un vêtement avec ceux d’un autre. Ainsi le cardigan est en tweed avec des finitions en laine et la veste est en laine bouclée et douce. La tendance en temps de crise substitue, expérimente de nouvelles voies, change des éléments pour trouver et proposer de nouvelles façons d’être. Peut-être parce que l’homme n’est plus immobilisé dans un rôle préétabli. Il passe de l’accompagnement de son fils à l’école au …

Leading Through Adversity, Davos, WEF

Ethique et Innovation

Une des tables rondes clés du  World Economic Forum qui s’est tenu récemment à Davos, sponsorisée par « TIME Magazine »  a été appelée « Leading Through Adversity », c’est à dire comment être leader dans l’adversité. Le groupe d’invités sélectionnés, de Monsieur Mahindra à John T. Chambers, président et PDG de Cisco, du professeur de Business Administration d’Harvard Business School à l’incroyable Orit Gadiesh de Bain Consulting, ont effectué un brain storming afin de comprendre comment sortir de la crise. La conclusion la plus importante à laquelle ils sont arrivés est que seule l’innovation est capable de nous sortir de la crise. Innovation dans la façon de conduire, de produire et de chercher la confiance des personnes. Les certitudes auxquelles nous sommes habitués ne s’adaptent plus au monde en éternel changement dans lequel nous vivons. Et l’immobilisme généré par le manque de confiance et par l’incrédulité devant les évènements est mortel car il empêche d’avancer au même rythme que son temps. Il faut donc accueillir les défis et les transformer en avantage compétitif. Il faut être sur le qui …

Les Tabous Italiens

Le mot « tabou » , (« Tabù » en italien), utilisé dans le vocabulaire italien provient du polynésien « Tapu » ou « kapu » et est entré dans le lexique occidental après l’arrivée du Capitaine Cook à Kealakekua Bay dans les îles Hawai le 17 Janvier 1779. Le concept traditionnel, le « tapu » dans les îles du Pacifique, des Tonga aux Fidji, de Samoa à la Nouvelle Zélande se réfère à quelque chose de sacré ou de saint autour duquel il y a des restrictions, des prohibitions et des interdits assimilés dans les comportements sociaux. Mircea Eliade explique que « le tabou – mot polynésien adopté par les ethnographes- est précisément la condition des personnes, des objets et des actions isolées et interdites à cause du danger représenté par leur contact. En général, sont ou deviennent tabous tous les objets, actions et personnes qui apportent, par leur essence même, ou acquièrent, par une rupture du niveau ontologique, une force de nature plus ou moins incertaine. Ainsi, les lieus ou les choses « …

L’Economie de la Culture

Les industries culturelles et créatives, selon la classification proposée par la Commission Européenne, est un groupe composé de quatre sous-ensembles : –          les activités non industrielles, comme la gestion des biens culturels et des arts de la performance (performance art) et les arts visuels ; –          Les industries culturelles comme l’édition, la cinématographie, l’industrie musicale, la production de jeux vidéos ; –          Les industries créatives comme la mode, le design et l’architecture ; –          Et les industries qui y sont liées comme l’ICT (Information and Communication Technology), et l’industrie des foires et des congrès. Ainsi, si pour une grande partie de l’opinion publique,meme si cela semble étrange de parler de l’économie de la culture, en réalité, beaucoup de secteurs de l’industrie et des services ont justement la culture au cœur de leurs activités. D’après les données de  l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), dans les années 2000 en Europe, la production du secteur culturel et créatif, aurait augmenté à un rythme supérieur à celui du secteur manufacturier. Par ailleurs,  une étude de la Banque d’Italie de juillet …

Sur le Concept de Culture

« La culture, ou civilisation, entendue dans son sens ethnographique le plus large, est cet ensemble complexe incluant les savoirs, les croyances, les arts, la morale, les lois, les coutumes, ainsi que les autres capacités et habitudes acquises par l’Homme en tant que membre d’une société ». Dans cette définition de Edward Tylor, utilisée, même de manière critique, par les anthropologues dans leur travail, sont contenues certaines idées importantes. « La première », explique le professeur Ugo Fabietti, « est que la culture, ou civilisation, entendue dans son sens ethnographique le plus large, se retrouve partout ». Il n’existe donc pas de peuples avec culture et des peuples sans culture. La deuxième idée est que la culture est « un ensemble complexe » que nous pouvons, même dans ce cas, retrouver partout (tous les peuples, aussi  primitifs qu’ils puissent être, ont une économie, une morale, un droit, une technologie, etc…). La troisième idée est que la culture est acquise (celle-ci, n’est pas innée, propre à une race, comme le pensaient au contraire les créationistes) et ne se transmet pas par le sang. La …